Deux ans comme Prof de FLE Freelance : le bilan !!!

Happy Birthday à mon petit business!!! Déjà deux ans (et des poussières, si j’en crois mon profil LinkedIn!). L’occasion de faire un petit Bilan! (Oui, j’adooore les bilans!)

 

Rappel du bilan de ma première année :

A relire : Prof de FLE Freelance, bilan de ma première année.

Mon objectif pour cette année qui vient de passer était de vraiment officialiser mon entreprise. J’étais vraiment à taton pendant la première année, à travailler sans statut officiel, à construire mes cours, à me faire connaitre et à démarcher constamment pour trouver de nouveaux étudiants.

Sans statut officiel? Et oui! Un comptable m’avait dit de faire ma première année au black, et prendre officiellement le statut de Freelance après un an dans l’éventualité où ma première année serait un succès.

Je voulais également m’améliorer en comptabilité et proposer des événements culturels, entre autre…

 

Et concrètement, cette année j’ai fait quoi?

Je me suis donc officiellement déclarée, avec comme première étape obtenir mon ABN, c’est-à-dire l’équivalent du numéro de siret. Même si j’ai eu le statut officiel de Freelance après un an d’activité au black, j’ai finalement aussi pu déclarer officiellement ma première année d’activité. Donc oui, cela fait bien deux ans en tant que Freelance! J’ai également déclaré le nom de mon business, wouhou!! Objectifs d’officialisation de business atteints!

A relire : Les démarches administratives pour devenir Freelance.

 

Je suis par contre toujours à la ramasse en compta! Je tiens mes comptes bien sûr, mais à ma facon, une façon que personne ne comprendrait je pense à part moi. Du moment que je m’y retrouve, c’est l’essentiel pour moi! Et je n’ai pas fait d’événements culturels, je n’ai jamais le temps de m’y plonger, l’air de rien avec tout ce que je fais déjà, organiser une soirée vin fromage pour le 14 juillet, c’est peut-être too much. Qui sait, peut-être cette année! Mes étudiants n’arrêtent pas de me demander de faire des ateliers cuisine, activité que je n’ai faite pour l’instant qu’avec mes étudiants ados…

 

Mais en revanche, je me suis beaucoup formée! Et je continue encore! Notamment dans le Community Management (j’ai donc beaucoup progressé en pub!!) et le travail sur Internet. Je vous en reparle bientôt dans un article spécial!

A relire : J’aime les études, c’est grave docteur?

A relire : Prof de FLE Freelance : faire sa pub sur les réseaux sociaux!

 

Je me suis aussi diversifiée : je continue à travailler en dégustations de vins manière d’avoir de l’argent en plus de temps en temps, mais ça reste beaucoup trop aléatoire. J’ai donc décidé de diversifier mon business avec une activité qui m’a toujours beaucoup plu, j’ai nommé : la Traduction! C’est un bon moyen aussi de remplir le compte en banque en période creuse pour les cours : les vacances d’hiver quand mes étudiants partent en vacances, à Noel quand mes étudiants sont en famille… J’anticipe pour ne pas me retrouver avec 100 dollars de revenus par semaine en période calme sans cours!

A relire : Mon nouveau job : vendeuse assistante sommelière.

 

En résumé :

Des hauts et des bas, que ce soit dans mes effectifs d’étudiants comme dans mes méthodes de travail. J’ai eu des moments de blues mais j’ai su rebondir. J’apprends, encore et toujours. Et cette année, j’ai vraiment appris ce que c’est d’être Freelance, j’ai appris énormément de choses et j’ai vraiment grandi. Mes étudiants me félicitent pour tout mon travail et mes pots de Dunsborough me regardent avec de grands yeux, quand de mon coté je me mets à parler de mon travail avec les yeux qui brillent. C’est tellement enrichissant et gratifiant, jamais je n’aurais pensé que ça m’apporterait une telle satisfaction professionnelle!

Et en chiffre, ça donne quand même : au total : presque 90 étudiants depuis que je me suis lancée (hallelujah!!! avec danse de la joie^^) et des heures de travail administratif et de prépa de cours en plus du temps passé à enseigner que je ne compte plus… (enfin, si, mais bon je veux pas vous faire peur ; disons que je suis vraiment mais vraiment au delà des 35 heures, pour ne pas dire au double des 35 heures…).

 

Et pour la suite?

Mon homme et moi avons des projets en dehors de l’Australie, certains ne sont pas encore confirmés, nous ne savons donc pas combien de temps cela va prendre : peut-être un mois… peut-être un an! (qui sait? À l’heure actuelle nous n’en savons vraiment rien).

Et de mon coté, c’est clair et net : je ne veux pas retourner travailler en entreprise, je veux garder mon business, peu importe où je suis.

Mon objectif cette année est donc simple : je veux développer mon activité sur Internet : proposer plus de cours sur Skype, développer mes services de traductions, proposer des cours à télécharger, peut-être même me lancer dans le Copywriting. Et donc développer mes méthodes de recherches de clients sur le net.

A relire : Donner des cours sur Skype : mon mini-guide!

 

Comme le bilan de l’an dernier, l’aperçu de l’année à venir est donc très chargé!

Et si vous avez des questions ou des remarques, que vous soyez Prof de FLE ou pas, ou Freelance ou pas, surtout n’hésitez pas! 😉

Publicités

10 réflexions sur “Deux ans comme Prof de FLE Freelance : le bilan !!!

    • Merciiii!!!! et non je n’utilise pas de logiciel pour la compta… j’utilise un petit cahier de brouillon 96 pages !! 😀 tu pourrais d’ailleurs me donner les noms de ces logiciels si tu les connais stp?? 🙂

      J'aime

      • Les logiciels facilitent vraiment la vie 🙂 Tu n’a qu’a entrer les infos et ils font le boulot pour toi 🙂 Ici je sais que Quickbooks et Sage sont tres populaires et il y a des versions disponibles en ligne et pas cheres pour les auto entrepreneurs justement. Apres en Australie je sais pas trop du coup….

        Aimé par 1 personne

  1. Des fois j’me dis que j’aimerais bien développer une méthode de FLE parce que finalement aucune ne convient vraiment et que les nouvelles ne sont pas forcément mieux que les moins récentes. Je n’ai pas la prétention de dire que je ferais enfin LA méthode qui convient, mais l’exercice me plairait. Le hic c’est que faire ça en travaillant, en plus des heures de cours et des heures de prépa, c’est impossible…

    Aimé par 1 personne

    • hehe tu sais quoi Thomas? J’y ai pensé aussi!!! Je ne suis pas une méthode en particulier, je pioche un peu partout! j’ai un classeur rempli de photocops qui viennent de plein de sources différentes!!! un jour, peut-être, je classerai, personnaliserai… et publierai!!!! (c’est beau de rêver^^)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s