Bref, maintenant, j’ai 30 ans…

Mes 10 ans, ma première vraie grosse fête d’anniversaire : la casi-totalité de ma classe était venue passer un samedi après-midi chez moi. J’avais décoré le garage de guirlandes et ballons de toutes les couleurs. Nous avions joué, écouté de la musique, fait une bataille de cerises sous la pluie… J’y repense toujours avec un grand sourire!

Le gros annif suivant, c’était le fameux 18 : la majorité, le droit de voter, en plein dans les révisions du Bac, le dernier anniversaire où j’habitais encore à la maison avant de prendre mon appart et de m’installer à Toulouse, le début de l’indépendance : ça se fête!!! Et puis le 20, qui rimera toujours avec ma Titine de Twingo, une grande fête en famille, une autre fête plus intime mais beaucoup plus folle avec les meilleures copines…

Les 9 anniversaires suivants ne sont pas si clairs dans ma tête. Probablement parce que j’étais toujours dans mes partiels (c’est là qu’on se dit que c’est nul d’avoir son annif en pleine période d’exams!!!). Bref, ce fut souvent le nez dans mes bouquins, ou dans un verre d’alcool pour fêter la fin des exams, que la majorité de mes annifs ont eu lieu.

Mais il y a aussi eu les anniversaires fêtés à l’étranger : une pinte à la main dans un village du Connemara pour mes 23 ans, avec une amie dans le village de pêcheurs le plus visité du Canada pour mes 26 ans, avec mes proprios pour ma dernière soirée en Angleterre pour mes 27 ans…

Puis je suis partie en Australie. Et depuis, je fête mes anniversaires au coin du feu à me geler les fesses et à maudire le début de l’hiver, moi qui ai toujours été en jupe et débardeur et à kiffer l’arrivée de l’été pour mes annifs…

Depuis vendredi dernier, je pense encore et encore à quel point j’ai adoré mes 20 ans. Je suis passée de étudiante légèrement paumée en Licence d’Anglais, à étudiante motivée en Master FLE, puis Prof de FLE dans diverses écoles, et maintenant Prof de FLE Freelance. Je suis passée de Toulousaine encore Castraise dans l’âme à expatriée en Australie, en passant par la case expatriée dans un pays différent chaque année. J’ai passé mes 20 ans à vouloir remplir mon passeport et cette mission ne va pas s’arrêter de sitôt! J’ai commencé mes 20 ans avec des grosses bringues et j’ai fini mes 20 ans avec des fêtes beaucoup plus petites, intimes et plus personnelles. Je pourrais continuer à dresser la liste de toutes ces choses qui ont évolué ou changé pendant mes 20 ans, mais la liste est tellement longue que maintenant je préfère, ou du moins j’essaie de penser à ce que cette nouvelle décennie va pouvoir me réserver. A suivre!

Bref, maintenant, j’ai 30 ans…

30ans

Publicités

11 réflexions sur “Bref, maintenant, j’ai 30 ans…

  1. Pfiou moi je n’oublierai jamais mon anniv de 16 ans… tombé le jour du bac Français ! Je te souhaite une belle décennie de 30 ans en tout cas. La vingtaine c’est top, mais la trentaine a cet avantage que l’on sait plus ce que l’on veut… et que l’on a plus de sous 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s