Les habitudes changées par les voyages.

C’est un fait qu’on lit sur tous les blogs et articles de voyage : voyager vous change. Votre perception des choses, vos envies et nouveaux projets… on ne revient jamais indemne d’un voyage au long cours, ou d’une expatriation, ou parfois même d’un petit road trip / sac à dos dans un pays complètement dépaysant. Tous ceux qui ont vécu ces voyages expliquent sur leur blog qu’ils sont revenus en France changés et incapables de reprendre leur vie française telle qu’ils l’avaient laissée. Il y a assez d’articles sur l’état d’esprit des voyageurs ou expats qui reviennent en France, je n’ai pas l’intention d’en publier un de plus.

Non, ici j’ai plus envie de vous parler de ce que les voyages ont changé dans ma vie, mais de façon plus concrète. Les choses concrètes dans ma vie et les habitudes du quotidien en lien avec le fait que je voyage régulièrement.

Ca vous tente? Allez, je vous laisse découvrir mes drôles de petites habitudes liées aux voyages :

 

J’ai arrêté le shopping : c’est la mode du minimalisme. Quand je voyage quelques part, je n’ai en général pas le droit d’avoir une valise de plus de trente kilos. Voir même vingt kilos : à l’époque où je vivais en Angleterre ou en Irlande et que je voyageais avec Ryanair et Easyjet, et encore aujourd’hui quand je rentre en France et que le vol entre un grand aéroport européen et Toulouse est avec un tout petit avion. Difficile donc d’embarquer toute ma garde-robe avec moi. En plus, je ne sais pas si c’est le fait de découvrir de grands espaces ou bien de vivre désormais à la campagne, mais je ne supporte plus le shopping car je ne supporte plus les allées étroites dans les magasins et surtout je ne supporte plus d’être entourée de trop de personnes et de trop près. Bref, le shopping, c’est fini!!! Si j’ai besoin de quelque chose, j’attends d’être rentrée en France et je fouille dans mon placard de fringues resté chez ma mère, ou bien je vais dans un magasin où je sais que je trouverais ce dont j’ai besoin, et vite fait bien fait, j’achète mon bien et je me casse! (A lire : Prendre l’avion…)

Je n’ai pas de gros biens de valeurs : ça aussi c’est la mode du minimalisme. En Janvier 2012, il y a quatre ans maintenant (pfioouuuu ça passe!!!!!) j’ai lâché mon appart toulousain pour m’installer au Canada, et je me doutais qu’après ça il y aurait l’année en Angleterre. Et toujours cette intention d’aller en Australie qui somnolait dans un coin de ma tête… Bref, j’ai quitté Toulouse en sachant que je n’allais pas revenir m’installer en France de sitôt. Et hors de question de louer un garde-meuble où je ne retournerais jamais… J’avais donc pris la décision de stocker surplus de fringues, cours, bouquins et autres souvenirs chez ma mère, et j’avais essayé alors de me débarrasser du reste : télé, four, meubles, vaisselle… mais souvent sans succès : ce reste s’était alors retrouvé stocké chez mon père. Aujourd’hui, quatre ans plus tard, les meubles et l’électroménager ont finalement été vendus ou distribués à droite à gauche. Il ne me reste presque plus aucun bien matériel, à part ma voiture que je ne peux me résoudre à vendre, je l’ai donc à défaut prêté à mon frangin! Et fringues bouquins cours et souvenirs sont toujours chez ma mère et je fais du tri à chaque fois que je rentre… Et je vous dis : ne pas avoir de gros bien matériel, ça fait un bien fou!!!

Je compte mes sous : attention je ne suis quand même pas l’Oncle Picsou! Je fais juste attention à comment je dépense mon argent car je tiens à l’économiser pour me payer mon prochain voyage où mes prochaines vacances en France. Par exemple, je ne vois pas du tout l’intérêt d’acheter un café à 6 dollars au Coffee Shop du coin (non ici y a pas Starbucks!!!) alors que je peux en faire un aussi bon et beaucoup moins cher chez moi. Ou encore acheter des pâtes à la marque agressivement chère alors que la marque à 80 centimes du supermarché est bonne aussi. Ca peut sembler ridicule, mais ce genre de petits gestes vous permettra d’économiser beaucoup plus que vous le pensez!

Je bosse de plus en plus, et pas forcément dans mon domaine : ceci dans le but de faire rentrer de l’argent, pas pour faire les soldes, mais pour partir en voyage. Je bosse déjà pas mal avec mon petit business de Prof de FLE Freelance. Mais tous les Freelance le savent : la paye peut être très aléatoire. Je suis donc prête à m’éloigner du domaine du FLE et à travailler dans autre chose pour remplir le compte en banque, c’est d’ailleurs pour ça que je travaille de temps en temps dans la mise en bouteille de vin. En parlant de vin, la saison des vendanges en Australie commence et mon homme va travailler les weekends, j’envisage donc de chercher un autre job pour remplir mes weekends… et payer le plus rapidement possible la carte de crédit utilisée pour les billets d’avion pour les vacances au Mexique en Mai prochain!!!

Je dévore les blogs de voyage et les Lonely Planet pendant que je prends mon petit déj et pendant ma mini pause déjeuner. Et je n’en ai jamais assez!!!

Ou alors je passe mes pauses déjeuner à regarder les prix des vols pour les pays que je veux visiter.

Je peux passer, peut-être pas des heures, mais en tout cas un bon bout de temps, à feuilleter mon passeport et à me rappeler mes anciens voyages, ou à regarder, pensive, une carte du monde ou atlas et à rêver de mes futurs projets

Je kiffe les discussions Voyages, mais je décroche dès qu’on parle mode, politique, couches et bibs… C’est d’un ennuiiii !!!

Je suis loin d’être accro aux nouvelles technologies, et de toute façon je suis franchement pas douée. Mais je passe quand même pas mal de temps sur Whatsapp, Skype… et j’utilise tous les moyens technologiques possible pour rester en contact avec famille et amis restés en France ou qui vivent ailleurs que sur mon gros caillou rouge australien.

 

Et vous? Vous avez aussi de drôles d’habitudes dues à vos voyages?

 

Photo non retouchée prise à Esperance, Australie. Avril 2014.

Photo non retouchée prise à Esperance, Australie. Avril 2014.

Publicités

3 réflexions sur “Les habitudes changées par les voyages.

  1. Les voyages ont changé quelques trucs chez moi aussi : très peu de shopping (seulement quand c’est nécessaire), peu de biens de valeurs (mes livres prennent une place incroyable chez mes parents, mais je ne peux me résoudre à m’en débarrasser – j’y tiens beaucoup trop), et je compte mes sous aussi ! xx

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s