Road-trip en Nouvelle Zélande : le bilan.

Cinq semaines à crapahuter à travers la Nouvelle Zélande entre décembre 2013 et janvier 2014, et près d’une vingtaine d’articles voyage publiés. Il est temps de faire le bilan de ce road trip!

 

Le road trip en chiffres :

Les 2 Iles principales visitées,

35 jours de voyage,

Environ 3600 kilomètres parcourus,

12 nuits en camping dans la voiture,

15 nuits en auberges de jeunesse,

1 hôte Couchsurfing,

6 nuits passées chez des amis,

1 nuit dans un refuge de randonnée,

17 trajets en auto-stop,

1 tour organisé avec bus et bateau,

1 location de voiture,

1 traversée en ferry,

1 trajet en bus,

Un bon nombre de randonnées, dont une sur 2 jours…

 

Deux Iles.

Ce voyage s’est clairement divisé en deux parties bien distinctes. La première partie : les deux premières semaines passées dans l’Ile du Nord en voiture et camping. Puis les trois semaines suivantes passées dans l’Ile du Sud en auto-stop et auberges de jeunesse.

Ces deux îles, bien que faisant parties d’un même pays, sont à mes yeux complètement différentes. L’Ile du Nord rimera avec plages magnifiques, littoraux à couper le souffle, lacs, forêts et grands espaces verts… Alors que l’Ile du Sud est à mes yeux une île avec également de très beaux littoraux et lacs, mais aussi et surtout des montagnes immenses, des fjords, des glaciers… Les paysages les plus spectaculaires que je n’ai jamais vus!!! D’autant plus spectaculaires du fait que la Nouvelle Zélande, ce n’est pas un pays si grand que ça (environ la même taille que l’Italie), et pourtant la variété des paysages sur un si petit espace est juste incroyable : en quelques kilomètres parcourus, vous pouvez passer de la plage paradisiaque à la forêt tropicale, puis vous retrouver très rapidement au milieu des montagnes avec la neige qui pointe le bout de son nez! Juste dingue!!!

 

Nature et activités en plein air.

Pendant toute la durée de ce voyage, le ton est immédiatement donné : la Nouvelle Zélande est un pays jeune, avec des villes qui ont encore besoin d’être améliorées. Si vous aimez les grandes villes qui bougent, passez votre chemin, ce pays n’est pas pour vous! Les grandes villes comme Auckland et Wellington sont sympas mais si vous n’y allez pas, vous ne ratez pas grand chose. (Christchurch, toujours partiellement détruite suite à un tremblement de terre, reste à part…)Comme en Australie, je trouve que les villes plus petites sont celles qui valent le détour, à l’image de Wanaka et Queenstown, ou encore Matamata pour son village de hobbits, le vrai de vrai!

Auckland

Auckland

 

Wellington

Wellington

 

Chez les hobbits!!!

Chez les hobbits!!!

 

La Nouvelle Zélande, c’est un pays avec la nature à l’état brut où les sports et activités en plein air sont privilégiés : de la natation à la bronzette sur des plages magnifiques, de l’escalade au kayac dans les parcs nationaux, sans oulier les fameuses randonnées.

 

Le pays de la randonnée.

La randonnée est clairement le meilleur moyen pour explorer et découvrir le pays dans toute sa splendeur. Tout le monde sait que le sport national en Nouvelle Zélande est le rugby avec les fameux All Blacks. Et bien, sachez que le deuxième sport national, c’est la rando! Vous avez des sentiers de rando partout, les circuits sont très bien faits et organisés, vous avez des cabanes et abris pour les randonnées de plusieurs jours. Et il y en a pour tous les goûts! De la petite balade familiale, à la rando de plusieurs jours, en passant par les randos à la demi journée ou sur une journée entière… De la balade familiale facile à la rando en montagnes nécessitant une bonne condition physique, voir même de l’équipement d’escalade dans certains cas, ou bien des crampons et un guide si vous vous aventurez sur un glacier. Vous ne serez jamais déçu de vos randos et des magnifiques paysages que cette activité vous permettra de découvrir! Une dizaine de circuits on acquis le statut de Great Walks et ce sont les randonnées les plus connues et les plus belles, soit-disant.

Oui soit-disant, car je n’ai pas fait de Great Walks. J’ai préféré m’éloigner des sentiers de rando trop fréquentés, et lorsque je me suis lancée dans une rando de deux jours, c’était autour du Mont Taranaki, dans l’Ile du Nord, que j’ai pu voir sous toutes ses formes. Difficile avec mon dos pourri, mon sac à dos un peu trop lourd et mes poumons de merde, mais avec du recul, une super experience.

DSC_0231

Couché de soleil sur le Mont Taranaki

La meilleure rando que j’ai faite fut sans hésitation celle sur le Fox Glacier, dans l’Ile du Sud, avec crampons au pieds et la glace aux reflets bleutés tout autour de moi, les mots me manquent encore pour dire à quel point cette expérience était fantastique et inoubliable.

Source : http://www.margontheroad.fr/ : Grand sourire dans le glacier!!!

Source : http://www.margontheroad.fr/ : Grand sourire dans le glacier!!!

Sans oublier les nombreuses autres randonnées ou balades que j’ai faites en une demi journée ou journée entière, comme dans la péninsule de Coromandel dans l’Ile du Nord, ou bien à Arthur Pass, Picton, Tekapo, ou encore Mount Cook dans l’Ile du Sud.

Randonnée à Coromandel

Randonnée à Coromandel

 

Randonnée sous la pluie et dans le brouillard à Mount Cook.

Randonnée sous la pluie et dans le brouillard à Mount Cook.

 

Tekapo.

Tekapo.

 

Randonnée de veille de Noel à Picton.

Petite randonnée de veille de Noel à Picton.

 

Une de nos dernières randos, à Arthur Pass.

Une de nos dernières randos, à Arthur Pass.

 

Deux semaines à vivre dans notre voiture, puis un ferry, un bus, 17 trajets en auto-stop, un tour organisé avec bus et bateau, une location de voiture.

Concernant l’aspect pratique de ce voyage : au niveau des transports : nous avions notre propre voiture dans l’Ile du Nord, puis un ferry plus tard, nous sommes arrivées dans l’Ile du Sud et nous avons testé principalement l’auto-stop, mais aussi le bus (entre Picton et Christchurch), la location de voiture (pour nous rendre à Punakaiki pour admirer les Pancake Rocks) et un tour organisé pour admirer les fjords de Milford Sound, tellement majestueux.

Les Pancake Rocks

Les Pancake Rocks

 

Milford Sound en pleine tempête.

Milford Sound en pleine tempête.

 

Le stop, quand on s’ennuie!

Du camping en voiture aux auberges de jeunesse en passant par le Couchsurfing

En ce qui concerne les logements : avoir notre voiture dans l’Ile du Nord nous a permis de camper dans la voiture, soit au milieu de nulle part (camping sauvage) soit dans des campings (quel bonheur d’avoir une vraie salle de bain!!! ça change de la douche solaire ou du débarbouillage à la lingette dans les toilettes publiques…) ou bien dans les DOC, zones où le camping est autorisé mais souvent perdue au milieu de nulle part et n’ayant aucune infrastructure à part des toilettes sèches. Puis Marjorie a vendu sa voiture et nous sommes allées d’auberges de jeunesse en auberges de jeunesse, d’abord à Wellington, puis dans toute l’Ile du Sud, à l’exception de Wanaka où nous avons fait du Couchsurfing. Pour ce qui est des auberges, elles sont souvent très bien entretenues, propres, chaleureuses et bon marché! Vous y rencontrerez beaucoup de backpackers sympas qui vous donneront tous leurs bons plans rando, voyages, visites, etc.

Experience Couch Surfing

Experience Couch Surfing

 

Camping dans la voiture.

Camping dans la voiture.

Des locaux adorables.

Je pensais que passer cinq semaines à bouger non stop à travers le pays ne me permettrait pas de rencontrer des locaux, mais j’avais tord!!! La majorité de nos chauffeurs lors de l’aventures auto-stop étaient originaires de la Nouvelle Zélande! Nous avons également rencontré des locaux lors de notre expérience en Couchsurfing et lorsque nous avons fait la randonnée à Taranaki. Verdict? La Nouvelle Zélande, c’est le pays des bisounours!!! Les gens sont a-do-ra-bles! Ils sont gentils, accueillants, ils vous aideront si vous avez besoin d’une aide quelconque, ils savent apprécier les petites choses du quotidien, ils profitent de tout ce que leur pays leur apporte, ils ne se prennent pas la tête… Un exemple à suivre!

 

En résumé :

Un pays magnifique, avec des paysages à couper le souffle, tous différents les uns des autres, et que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. La Nature avec un N majuscule, avec toujours un lac ou le sommet d’une montagne à admirer.

De nouvelles et grandes expériences : du camping dans la voiture à l’auto-stop, en passant par la randonnée.

Bref, la Nouvelle Zélande, c’est super, c’est trop beau, c’est paisible, et c’est le paradis des randonneurs sports extrêmes et amoureux de la nature!

Cinq semaines plus qu’incroyables auxquelles je pense souvent avec beaucoup de nostalgie!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

2 réflexions sur “Road-trip en Nouvelle Zélande : le bilan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s