Randonnées à Arthur Pass.

Jours 30, 31, 32, 33 :

Après une matinée passée sur la côte ouest de l’île du sud de la Nouvelle Zélande pour admirer les Pancake Rocks, nous voilà le pouce tendu à la sortie de la ville de Greymouth pour nous rendre à Arthur Pass, Parc National situé au centre de l’île à environ 2 heures de route.

Nous tendons le pouce sous le soleil (pour une fois!) et nous montons dans une première voiture qui nous dépose à Kumara Junction, nous devrons donc tendre le pouce une deuxième fois pour nous rendre jusqu’à notre destination. Kumara Junction, c’est littéralement un carrefour et il n’y a absolument rien, nous avons un peu peur d’y passer des heures, mais une voiture passe alors et s’arrête pour nous prendre alors que nous n’avions même pas eu le temps de poser nos sacs sur le bord de la route! La chance est avec nous! Arrivés à Arthur Pass, la chance nous sourit encore : il fait beau, et même si le soir est presque déjà là, pas grave, les prévisions météo pour le lendemain sont bonnes!

Après avoir discuté avec nos compagnons de chambre (l’un d’eux a déjà effectué plusieurs randos ces derniers jours), nous décidons le lendemain d’effectuer une randonnée de quelques heures sur le Scotts Track : sur la montagne, au milieu de la forêt et des plantes, c’est une rando, en boucle, vraiment sympa et très belle! Après avoir crapahuté dans la forêt pendant quelques heures, c’est sous les nuages et à flanc de montagnes que nous mangerons notre repas de midi : vue spectaculaire!!! Par contre, le flanc de montagne devient par la suite de plus en plus abrupt et nous commençons à avoir un peu le vertige… nous sommes littéralement seules tout près du sommet d’une montagne aux chemins abrupts et nous ne sommes pas très rassurées. Nous avons deux options : nous prenons notre courage à deux mains et nous continuons dans la même direction sur des chemins très abrupts et finissons la boucle que forme le Scotts Track, ou bien nous rebroussons chemin. Nous avons joué la carte de la sécurité et nous sommes revenues sur nos pas. Sans regret, c’était tout de même magnifique et nous en avons pris plein les yeux! Par contre, je vous déconseille ce chemin de rando si vous avez le vertige… Prévoyez une journée entière pour le Scotts Track si vous voulez vraiment en profiter et prendre votre temps.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le lendemain, nous sommes un peu sur les rotules et nous avons des courbatures à cause de notre randonnée de la veille, mais nous voulons tout de même profiter du soleil et des nombreux chemins de rando. Nous décidons de faire une balade de environ deux heures sur le Devils Punchbowl Walking Track. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un chemin pour marcher et non pour randonner : c’est donc une marche très facile, idéale pour une balade familiale pas crevante, toujours entourée de beaucoup de végétation, avec à la fin du chemin le clou du spectacle : une immense cascade! Balade vraiment très agréable que je recommande à tout le monde!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le jour suivant, samedi : avant dernier jour en Nouvelle Zélande… et la pluie nous a à nouveau rattrapé… Plutôt que de randonner sous la pluie ou bien de rester enfermées dans notre auberge, nous décidons d’écourter d’une journée notre séjour à Arthur Pass et de partir de ce pas à Christchurch, ville que je connais déjà et où je passerai donc une dernière journée avant de reprendre l’avion pour l’Australie. Marjorie et moi nous tendons le pouce, la dernière fois, pour rejoindre Christchurch. Le road trip néo-zélandais est officiellement fini…

Promis je vous rédige très vite un bilan sur ce voyage incroyable au pays des kiwis. 🙂

 

Petit bonus : quelques photos du Scotts Track prises par Marjorie :

DSC08413

DSC08403

DSC08404

 

Publicités

6 réflexions sur “Randonnées à Arthur Pass.

    • C’est vraiment trop beau, je te conseille vraiment d’y aller! Concernant le WHV, tu peux faire la demande jusqu’à la veille de tes 31 ans 😉 sinon perso j’y suis allée avec un simple visa touriste et ça ya pas de limite d’âge!!! 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Ah merci de l’info! Je m’étais posée la question. On veut vraiment s’y expatrier pour découvrir la culture. J’aime être en immersion. Ce n’est pas toujours réalisable car cela a un coût. Tout le monde me dit que du bien de ce pays, depuis des années!

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s