L’après vendredi 13.

paris-13-novembre-2015-300x300

J’ai lu un paquet d’articles sur les blogs que je suis sur Hellocoton concernant le vendredi 13… publiés dès le lendemain, à chaud : chapeau bas les blogueuses!!! Perso, je n’ai pas pu! Pour deux raisons : La première, très conne : je n’étais pas chez moi, j’étais en weekend à Perth, sans ordi. La deuxième, la plus importante : quand je suis rentrée chez moi le dimanche et que j’ai retrouvé mon ordi : syndrome de la page blanche, vraiment je ne savais pas quoi écrire… Et aujourd’hui, presque une semaine plus tard, toujours pas évident…

Je ne voulais pas publier de nouveaux articles comme s’il ne s’était rien passé vendredi dernier… Mais que dire?

J’ai passé une super soirée à Perth le vendredi 13. Et c’est dans le coltar le plus total, paupières collées et belle gueule de bois, que j’ai été trainée par mon homme paniqué hors du lit et devant la télé le samedi matin à 8 heures, 1 heure du matin en France. Et c’est avec le Flash spécial de la télé australienne que j’ai découvert ce qu’il s’était passé à Paris quelques heures plus tôt à peine. J’ai passé la journée du samedi dans l’attente et l’appréhension, à regarder le bilan des victimes s’alourdir et à recevoir petit à petit mais avec soulagement des nouvelles de mes amis parisiens.

Et c’est le dimanche, quand je suis rentrée à Dunsborough et que j’ai retrouvé mon ordi, que “Attentes et Appréhension” ont laissé place à “Horreur, Révolte, Peur et Tristesse”, un quatuor bien pourri. Exit les images bien proprettes et censurées de la télé australienne, j’entends les témoignages de gens qui y étaient, je tombe sur les vidéos amateurs filmées autour du Bataclan, je vois des images horribles… Bref…

Heureusement, le quatuor de merde sus-mentionné a laissé place à un autre quatuor plus sympathique : “compassion, amitié, sympathie et solidarité”, avec les amis toutes nationalités confondues ainsi que la totalité de mes étudiants qui me demandent si ça va, qui s’assurent que je n’ai perdu personne. La tristesse est toujours là, mais ça réchauffe le coeur, thanks everyone!!! Et même si je suis à des milliers de kilomètres, je pense à vous tous, à nous tous!!! ❤

Publicités

2 réflexions sur “L’après vendredi 13.

  1. Je trouve que votre dernier quatuor est parfait. C’est aussi ce que je ressens, un élan de solidarité extrêmement fort, un retour a l’authentique, à ce que nous sommes.
    J’ai écris, deux fois. Parce que c’est toujours comme ça que je réussi à m’exprimer le mieux.

    Comme vous, j’ai lu beaucoup d’articles sur le sujet et je suis heureuse que l’on ai pris la plume pour laisser une trace de nos sentiments. J’espère que vous allez bien, malgré tout.

    Bises
    Laura du Carnet d’Efie

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s