Les régions de Rotorua et Taupo.

Jours 7, 8 :

Après une matinée passée à Matamata à me prendre pour un hobbit, me revoilà en voiture avec Marjorie. Nous continuons notre route vers le sud, en direction du centre de l’île du nord.

 

Nous nous retrouvons maintenant dans une zone très volcanique, où se ont lieu de drôles de phénomènes, à l’image de la région autour de la ville de Rotorua.

C’est là que se trouve le Parc de Wai-O-Tapu, avec ses geysers, ses lacs fumants aux odeurs de soufre et ses drôles de couleurs… Mais Marjorie m’avait montré les photos de ce Parc qu’elle avait déjà visité, et je n’avais pas envie de continuer ma journée avec une autre attraction touristique payante. J’avais envie de me perdre dans la forêt et de voir ce que le touriste lambda ne verrait pas.

Marjorie est sur la même longueur d’onde et me propose de rouler en voiture, à la recherche de sources d’eaux chaudes naturelles perdues dans la nature où l’on peut se baigner, mais qui ne sont pas mentionnées sur les brochures et guides touristiques. C’est par le bouche à oreilles qu’elle connait ces sources d’eaux chaudes, et elle est sûre que nous sommes dans la bonne région, que nous pourrions passer le reste de la journée seules sous le soleil à nous baigner dans une eau bien chaude.

Après un bon moment passé en voiture, nous passons dans un coin complètement perdu. Et là, il y a plusieurs voitures et vans garés sur le bord de la route. Juste à coté, un petit pont de bois, signe qu’il y a une rivière, ou en tout cas au moins de l’eau, tout tout près. Nous nous garons, et… victoire!!! Une source d’eau chaude, en plein soleil… et déjà une dizaine d’autres personnes dans l’eau… Nous avons roulé pendant un moment… et il y a suffisamment de place pour tout le monde. On saute à l’eau (n’oubliez pas d’enlever vos bijoux! Ou sinon vous les retrouverez tout rouillés à cause du soufre…), on discute avec les autres backpackers, après-midi vraiment sympa! Même si nous n’étions pas seules, c’était toujours mieux que d’être dans un autre tour organisé avec plein de touristes! (mais l’appareil photo est resté au sec…)

Avant de partir de Rotorua, nous faisons un arrêt pour voir des lacs de boue, des Mud Pool en anglais. C’est tout près de Wai-O-Tapu, sur notre chemin, et gratuit, donc pourquoi pas! Drôle de pays qu’est la Nouvelle Zélande, avec sa boue grise fumante qui sent le soufre…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Après notre après-midi à Rotorua, et une nuit à camper dans notre voiture garée dans un DOC, nous reprenons la route direction Taupo. C’est une ville connue pour son lac, le plus grand de l’île du Nord.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Cela fait huit jours que je suis arrivée en Nouvelle Zélande, et à part à Orewa où nous avons profité de la plage, nous avons beaucoup roulé et beaucoup marché pour explorer. Le soleil ne nous a pour l’instant jamais quitté, et nous profiterons donc de notre arrêt à Taupo pour nous poser un peu et pique-niquer au bord du lac… Il y a de nombreuses randonnées à faire autour du lac, nous explorons un peu en voiture, apercevons le Mont Tongariro (alias le Mont Doom ou la Montagne du Destin pour les fans de Tolkien)…

 

 

Mais nous ne faisons pas de marche, car pour notre prochain arrêt, nous prévoyons de faire une randonnée de deux jours. Devinez laquelle!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s