La sublime Péninsule de Coromandel.

Jours 4, 5, 6 :

Après une journée et demi à Auckland, puis un détour pour passer une autre journée et demi à profiter du soleil sur la plage d’Orewa, le road trip continue. Direction la Péninsule de Coromandel, dont nous avons fait le tour en un peu moins de trois jours.

Cette partie de la Nouvelle Zélande est assez célèbre, car plusieurs films y ont été tournés. Il parait que plusieurs scènes des films le Monde de Narnia y ont été tournées, mais je n’ai vu aucun des films. Mais l’amatrice de musique que je suis connait surtout Coromandel grâce au film La Leçon de Piano, qui y a été en partie tourné.

Dans le film, la plage est sauvage et hostile. En réalité : sauvage : oui. Mais aussi : magnifique, spectaculaire… Grâce à la météo magnifique (nous étions en décembre, début de l’été donc), nous en avons pris plein les yeux sur tout le littoral de la péninsule!!!

Nous sommes arrivées par le sud ouest, nous avons remonté le coté ouest jusqu’au nord de la péninsule, puis nous sommes redescendues par le coté est. Près de trois jours furent nécessaires car vous avez beaucoup de routes sinueuses ansi que de nombreuses sections de route où le bitume laisse place aux graviers et cailloux. On est très loin des routes françaises. Nous avons d’ailleurs du un jour démonter une des roues de la voiture, non pas parce que nous avions un pneu crevé, mais parce qu’un caillou s’était coincé dans la roue, et ça fait un de ses boucans!!!

Bref, tout ça pour dire que cette partie de la Nouvelle Zélande est tellement magnifique que de nombreux arrêts sont nécessaires et vous vous devez de faire des marches ou petites randos pour bien explorer le coin et apprécier la nature.

 

Après un arrêt dans la ville de Thames, au sud ouest de la Péninsule, nous remontons donc le coté ouest. Le littoral me fait littéralement tomber la machoire par terre. De superbes falaises, une eau tellement bleue d’où de petits îlots émergent… les photos ici ne vous donnent qu’un bref aperçu de la beauté de cette région, vous devez vraiment me croire quand je vous dis que c’est vraiment ma-gni-fi-que.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après une soirée relax à admirer le coucher de soleil une bière à la main, et une nuit en mode camping dans la voiture dans la petite ville de Coromandel, nous reprenons notre route. Nous passerons cette deuxième journée dans les environs de la ville de Whitianga.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le soir, nous arrivons dans la région de Hahei, où nous campons, nous explorerons le coin le lendemain, pour notre troisième et dernière journée sur la Péninsule.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a en effet beaucoup de choses à faire dans la région de Hahei. Tout d’abord, une bonne marche à travers bois pour découvrir la plage de Cathedral Cove, avec ses immenses roches dignes de la Great Ocean Road australienne. L’une d’entre elles est posée sur le sable et vous pouvez marcher dessous! (bon courage par contre pour prendre une photo sans avoir d’autres personnes sur la photo avec vous…) Mais ici, contrairement à la Great Ocean Road, les falaises sont très claires, presque blanches, en contraste complet avec la couleur de l’eau : turquoise, en harmonie avec le ciel bleu éclatant. C’est subliiiime!!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

DSC_0210

 

DSC_0214

 

DSC_0205

Après une matinée de marche et d’explorations, rien de mieux que de se reposer à la plage dans l’eau chaude. Très chaude même, car nous nous sommes rendues à la célèbre Hot Water Beach. Phénomène volcanique oblige, vous vous rendez à la plage avec une pelle, vous vous installez, non pas dans l’eau, mais près de l’eau, et vous creusez un trou avec votre pelle jusqu’à ce que vous atteigniez l’eau… qui s’avère être presque bouillante! Il est même difficile au début d’y rester! Mais de temps en temps, des vagues de l’océan vous atteignent et de l’eau plus fraiche entre dans le trou de sable que vous avez creusé, c’est rafraichissant. Il faut avoir testé l’expérience pour comprendre à quel point cette plage est inhabituelle, et l’expérience vraiment amusante! (appareil photo gardé au sec à l’abri, donc pas de photos, hélas…)

 

Ce fut un excellent moyen de conclure la visite de la Péninsule de Coromandel. Nous avons en effet fini de descendre la cote Est de la Péninsule ce jour-là. Avec notre super titine, nous prenons la direction du sud, vers le centre de l’île. Nous arrivons assez rapidement, le même jour, à notre prochain arrêt, Matamata…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s