Les plages de Sydney : de Coogee à Bondi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

En Janvier 2014, j’ai passé quelques jours à Sydney. Impossible de visiter cette ville sans prendre le temps d’aller à la plage!

 

La plage la plus connue de Sydney, c’est Bondi, très célèbre, elle éveille ma curiosité. Mais je souhaite aussi sortir des sentiers battus.

Mon hôte me parle alors d’une marche très sympa qui relie les plages de Bondi et Coogee, c’est une marche sur une piste qui longe la côte et vous permet d’admirer d’autres plages moins connues, plus cachées, plus sympas. Il ne m’en faut pas plus pour être convaincue.

 

Mon hôte me dépose le matin à la plage de Coogee. Il est encore tôt, il n’y a pas beaucoup de monde, il fait chaud mais ce n’est pas encore la canicule. Je m’installe sur la plage avec ma serviette, ma bouteille d’eau, ma crème solaire, mon I-pod et mon bouquin. Coogee est une plage agréable, mais je décide de ne pas me baigner : l’eau est froide et les courants sont forts, je suis mieux sur ma serviette de plage.

Au bout d’une heure, les touristes et les Sydneysiders (le surnom des habitants de Sydney) commencent à débarquer. Je range mes affaires et j’attaque la marche.

 

Cette marche est plutôt une ballade, très facile, sur un chemin genre piste cyclable, et tout plat. Mon ennemi, c’est la chaleur. Nous sommes encore en plein été, les températures dépassent trés rapidement les 35, voir 40 degrés, l’humidité n’aide pas… Mais je m’asperge régulièrement de crème solaire, je bois beaucoup d’eau, et je fais de nombreuses pauses pour prendre des photos, mais aussi et surtout pour m’asseoir et juste apprécier le moment présent (l’avantage de voyager seule, je ne dépends de personne et je fais ce que je veux et à mon rythme!!!). La marche me permet de découvrir de très beaux paysages de littoral, pas aussi beaux que ceux que l’Australie Occidentale peut offrir, mais pas mal du tout. Le changement et la découverte de nouveaux lieux, c’est pour ça que je voyage, et ça fait du bien.

La marche dure normalement un peu plus de deux heures. Avec mes nombreuses pauses (et mes petites jambes), j’arrive sur la plage de Bondi en trois heures (j’aime prendre mon temps).

 

Et là je découvre Bondi : un grand nombre de nageurs dans l’eau, mais aussi de surfeurs. Des sauveteurs aux aguets qui se jettent régulièrement à l’eau pour sauver quelqu’un, pas seulement des enfants ou des bimbos mais aussi des mecs genre armoires à glace bien musclés… A coté de l’océan se trouve même une piscine (avec de l’eau de mer) payante, pour ceux qui veulent éviter les courants dangereux, les méduses et les requins… Ok, Bondi, c’est dangereux, je vais rester au sec…

Bondi, c’est aussi une plage immense et surpeuplée, je trouve un coin libre pour poser ma serviette, je suis collée contre mes voisins… (quelques serviettes plus loin, j’aperçois Emilie de Ravin, les fans des séries Lost et Roswell savent de qui je parle!!!)

Je repense aux plages sauvages et désertes de l’Australie Occidentale avec nostalgie. Et cerise sur le gateau, aujourd’hui le sable vole et me fouette le visage. Finalement, je décide de ne pas m’attarder sur cette plage.

 

Je me balade dans le quartier de Bondi. Je m’achète un sandwich qui est sans conteste le sandwich le plus cher que j’ai jamais acheté, mais tant pis, j’avais faim…

Tout est cher, et basé sur le culte de l’apparence, avec bimbos silliconnées et surfeurs blonds ayant abusé de la salle de musculation… La salle de muscu, facile d’en abuser, le quartier de Bondi disposant d’aménagements en plein air avec appareils de musculation…

 

Après un bon moment passé à observer les gens, savourer mon sandwich, me balader et manger du sable, je décide de repartir sur la plage de Coogee. Toujours à pied. La ballade m’en remet une fois de plus plein la vue.

 

Lorsque je reviens à Coogee, la plage est beaucoup plus bondée que lorsque je l’ai laissée le matin même, mais rien à voir avec la surpopulation de sa grande soeur Bondi. Je finis ma journée comme je l’avais commencé, en attendant qu’on vienne me récupérer.

 

Même si j’ai été un peu déçue par l’atmosphère de Bondi, cette journée fut une réussite, grâce aux paysages offerts par la ballade. Comme me le rappellent mes photos souvenirs…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s