Travailler à l’étranger, l’équivalent des vacances?

travailler-etranger-equivalent-vacances 

Je me souviens encore du jour ou je suis partie à l’étranger pour la première fois pour enseigner le français, en l’occurence en Pologne pour mon stage de première année de master, pendant deux mois.

Le jour de mon départ, 29 juin 2011, petite mise à jour de mon statut facebook : “Dzien Dobry Polska!”, Bonjour la Pologne. Mes amis savent que je pars la bas pour travailler, et pourtant la plupart des commentaires sont : “Passe de bonnes vacances”. Un peu perplexe, je (re)précise que je pars pour travailler. Et là : “Oui mais tu vas travailler en Pologne donc c’est comme des vacances!”

WTF????

Je suis incrédule face à mon écran, puis c’est rapidement la frustration et l’énervement qui prennent le dessus.

Travailler = travailler. Travailler et vacances n’ont jamais été synonymes, en France ou n’importe où ailleurs dans le monde.

Est ce vraiment ce que tous les gens s’imaginent? Que je pars à l’étranger en vacances et que mon travail n’en est pas vraiment un? J’espère que non.

Car ce que beaucoup de personnes oublient, c’est que partir à l’étranger pour y travailler demande beaucoup de patience (paperasse administrative, visa, nouvelle banque, nouveau logement… nouvelle vie), beaucoup de courage, beaucoup d’investissement… On vit, en général pendant au moins plusieurs mois, dans une autre langue, qu’on ne la comprenne absolument pas ou qu’on la parle couramment, et ça demande de l’énergie… On est loin de sa famille, de ses amis…

Et je pense sincèrement que ce n’est pas à la portée de tout le monde…

Je vous ferai plus tard un article plus détaillé sur les avantages et inconvénients de vivre à l’étranger. Cet article ici présent est seulement pour clarifier que, quand je m’expatrie pour plusieurs mois, ce n’est pas pour des vacances ; que je travaille, dans mon domaine ou pas, et que avec la nouvelle langue, l’éloignement et le dépaysement, les formalités administratives et les visas, etc etc etc : NON je ne suis VRAIMENT PAS en vacances!!!! 🙂

 

Amis expats, avez vous déjà eu droit à ce genre de reflexion?

Publicités

4 réflexions sur “Travailler à l’étranger, l’équivalent des vacances?

  1. Récemment, avec mon départ pour le Japon en tant que bénévole, on m’a fait la réflexion qu’en gros je ne travaillais pas et que j’avais la belle vie…Alors oui, je ne nie pas: ma vie est très sympa mais je bosse tous les jours quand même. J’ai l’impression que lorsque l’on sort des petites cases, notre travail n’a pas de valeur.

    Aimé par 1 personne

    • C’est exactement ça! Comme si travailler en France avec le système des 35 heures était la seule version du travail acceptable! Travailler le double à l’étranger et gagner beaucoup moins (voir nada quand t’es bénévole) c’est pas consideré comme du travail!!!

      Aimé par 1 personne

  2. oui j’entends la même chose !! je te comprends et en effet, je me dois de rappeler parfois que je me lève tous les matins, que je ne poste pas des jolies photos de touristes tous les jours parce que j’ai un TRAVAIL, que j’ai des préparations de cours, que parfois la vie à l’étranger n’est pas drôle/facile…
    Bref, finalement on a une routine, n’importe où qu’on soit 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s